topblog Ivoire blogs

19/11/2013

Amidou Sylla, maire RDR d’Anyama : “Je demande pardon et avançons ensemble”

4132493824.jpgMaire de la commune d’Anyama et cadre du RDR, Amidou Sylla exhorte les militants de son parti à l’union et à la cohésion autour du président Ouattara. Il les invite à résolument tourner la page du passé pour se tourner vers le futur, avec en ligne de mire, la présidentielle de 2015. Aussi évoque t-il ses chantiers pour développer sa cité et y renforcer l’implantation du RDR.

Le Patriote : Le chef de l’Etat a donné le premier coup de pioche pour le bitumage de l’axe Anyama-Abobo. A quel niveau se situent les travaux? 

Amidou Sylla : Ce chantier avait connu de petits problèmes, qui ont été réglés et le chantier avance. La poursuite du travail nous fait plaisir dans la mesure où la préoccupation majeure de la population, c’était le problème de cette voirie. Le président de la République, en plus  du  premier coup de pioche, nous a donnés au moins cinq kilomètres de bitume dans la ville d’Anyama. Le bitume partira de la gare routière au corridor. 


LP : Monsieur le maire, qu’envisagez-vous pour la jeunesse de la commune ? 

AS : Vous savez, la préoccupation de tous les responsables du RDR, aujourd’hui, c’est l’emploi des jeunes. Mon cabinet est à 98% composé de jeunes. Les jeunes du RDR sont les  plus nombreux. Ce sont  eux qui  ont travaillé, ce sont eux qui ont donné leur poitrine pour que nous gagnions l’élection municipale. La première des choses que nous devons faire, c’est de les caser au fur et à mesure.


LP : Quelles sont justement vos priorités ?

AS : D’abord, ce sont les routes. Ensuite, l’éducation, la santé et les marchés. Dans un premier temps, nous venons de réhabiliter trois classes et un bureau, dans un village rattaché à la commune, appelé Abegrokoua. Les entrepreneurs sont sur le chantier des écoles  à Awouabo.  Trois localités sont déjà en chantier. Nous allons nous atteler nous-mêmes à réparer certaines rues de la commune. 


LP : Les femmes se plaignent de n’avoir pas bénéficié du Fonds de la Première Dame à Anyama. Qu’en est-il?

AS : Je voudrais profiter de cette opportunité pour donner la primeur de l’information. Nous venons de recevoir un Fonds de la Première Dame pour toutes les femmes d’Anyama, sans exception. Nous donnerons l’information aux femmes aujourd’hui même (Ndlr : hier), pour qu’elles commencent déjà la formation. Nous nous sommes battus pour qu’Anyama soit inscrit dans ce grand projet puisque toutes les femmes allaient à Abobo. Nous avons fait en sorte que la COOPEC d’Anyama soit inscrite dans le projet. Nos doléances ont été satisfaites et d’ici la fin du mois, on fera la remise des premiers chèques.  


LP : D’autres actions dans le sens du développement ?

AS : Nous avons réhabilité la mairie. Nous nous sommes inspirés du président de la République. Un responsable doit avoir un cadre de travail agréable pour pouvoir réfléchir et résoudre les problèmes de la population. A notre arrivée, nous avons réhabilité la mairie à 98 %. Nous avons acheté une nouvelle benne pour la mairie. La salle de mariage a été aménagée.  Et les hommes quittent même Abidjan pour venir célébrer les mariages ici. 


14:19 Écrit par SYLLA dans DISCOURS ET DÉCLARATION DU MAIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.