topblog Ivoire blogs

05/12/2013

ANYAMA:100jours du maire d’Anyama

DSC_0360.JPG

 

Amidou Sylla (Maire)  rassure :

 «  Quand Allassane dit, il fait… Faisons lui confiance »

 Le Maire de la commune d’Anyama , Amidou Sylla après un peu plus d’un trimestre passé à la tête de la commune a tenu à présenter le bilan de son travail de 100jours à ses administrés. Lors de la clôture des festivités de ces 3 premiers mois,  le Maire issu  du rassemblement des républicains (rdr) a tenu un point de presse  le vendredi 29 novembre 2013,  pour dresser le bilan de ses activités et déballer ses perspectives. Dès l’entame de l’entretien, Amidou Sylla a fait l’état des lieux «  Nous avons trouvé une mairie dégradée, un personnel qui ne travaillait pas bien, les recettes pas recouvrées normalement. En un mot nous avons trouvé une mairie profondément mutilée  » , a dit le Maire. Abordant la question d’emplois des jeunes, le maire rdr s’est voulu rassurant : «  Ma victoire appartient aux jeunes. Nous ne pouvons ne pas les aider. Nous allons offrir des opportunités d’emplois aux  jeunes mais, je leur demande un peu de patience. »,  a  promis le premier magistrat. Le Maire, n’a pas manqué d’évoquer  ‘’ la palabre’’ qui l’oppose à la commune d’Abobo relativement aux délimitations des limites administratives, «  Nous avons commencé à envoyer des courriers, j’ai rencontré mon frère Toungara  et je peux vous dire qu’Anyama retrouvera l’ensemble de sa superficie d’ici peu » , a  t-il rasséréné.  La décélération que connait les travaux de bitumage de la voie Abobo –Anyama pk 18 , n’a pas échappé à la sagacité des journalistes présents. «  Le Président de la république  a promis beaucoup de choses pour Anyama. Le 02 aout dernier, devant tout le monde,  au moment où personne ne s’y attendait, il a offert 5 km de goudron à la ville d’Anyama.  Il faut lui faire confiance, c’est un travailleur quand Alassane dit, il fait. » , a déclaré Amidou Sylla .  Le maire d’Anyama a aussi demandé  pardon pour tout ce qui s’est passé à Anyama pendant les différentes échéances électorales. « Nous devons nous réconcilier à Anyama afin que nous travaillons ensemble. Pendant une campagne électorale beaucoup de choses se disent mais, après, il faut tout laisser pour penser à l’avenir… Les habitants d’Anyama ont soufferts … Nous leur demandons pardon », a  supplié Amidou Sylla.

SERCOM

16:47 Écrit par SYLLA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.